cosima

cosima

les maladies des pieds des chevres -ma chevre boite-


En construction
Les maladies des pieds des chevres

Que faire si ma chevre boite

Trois possibilités si ma chevre boite:
-corps étranger (epine, cailloux, ficelle...)
-probleme osseux ou articulaire
-infection


Le corps etranger:
C'est la premiere chose a regarder car il est tres fréquent.
Il arrive souvent qu'un petit bout de branche se coince entre les deux onglons se qui evidemment l'empeche de marcher correctement. Il suffit de retirer la branche coincée et de regarder s'il n'y a pas de lesion due au corps etranger s'il est la depuis long temps.
Des epines ou des petits cailloux peuvent egalement se loger dans le sabot ou juste au dessus. Encore une fois il suffit en général de retirer le corps etranger et de désinfecter a l'aide de bétadine ou d'une bombe de désinfectant du type "négérol".
En revanche si le corps etranger n'a pas été retirer assez tot une infection peu s'etre installer. On constatera alors une importante enflure et la chevre peu avoir de la fievre. Il faudra alors procéder a l'evacuation du pue, bien desinfecter et eventuellement appliquer un emplatre d'argile pourlevienne se loger sur la plaie ou que des mouches viennent s'y poser. L'argile n'est en revanche pas a appliquer sans interuption car il faut que le pue puisse s'ecouler. Si la fievre persiste on peut etre amener a lui administrer des antibiotiques.
Autre cas fréquent: une ficelle qui s'enroule autour de la patte et provoque une entaille. La conduite a tenir est la meme.

Les infections:
Parmi les infections on trouve notamment:
-les "boutons" ou croutes
-les "gros pieds" ou panaris ou abces
-le mal blanc ou fourchet
-le pietin
Les maladie sont souvent le résultat d'une irritation ou d'un maceration du tissu interne de l'espace interdigité suite a un frottement causé par de la terre, des bouts de bois etc...provocant alors une boiterie. Pris a temps ils suffit de retirer le corps etranger comme vue audessus.
Si le tissu interne est deja blanc et purulent pulvériser un aérosol désinfectant.

Par précaution on peut faire passer le reste du troupeau dans un pédiluve cela permettra d'éliminer les morceaux de terres ou dechets végétaux.

Si l'infection est plus avancée il faudra agir autrement.

Les boutons et les croutes:
Maladie contagieuse dont l'origine est mal connue. Elle peut etre due a un virus.
Symptomes:
des croutes apparaissent au dessus des onglons.
Tout le troupeau peut vite etre atteint.
Traitement:
-pédiluve-solution formolée a 10%
-antibiotiques pour les animaux les plus atteints
-
J'ai pu constater que ce type d'infection peut provoquer des boiteries tres importants et des douleurs qui paraissent démesurées par rapports aux croutes.
Les croutes forment des "plaques" qui suintent et qui se "détachent" facilement provoquant un leger saignement. Du pue est logé sous ces croutes.



Le "gros pieds" ou panaris:
Maladie pouvant etre contagieuse.
Symptomes:
-Infection qui apparait brutalement et évolue vers un abces.
-boiterie intense
-la partie située au dessus du pied est chaude, gonflée et les deux onglons sont ecartés.
-l'animal se fatigue, mange mal.
-l'abces arrive a murir et se perce. La couronne au dessus du sabot est purulente.
Le risque de contagion est assez accru.

Attention: Une bonne partie des microbes responsables du pietin sont localisés dans les abces!

Tous les sujets peuvent etre atteints mais il est tres important de surveiller les males en eriode de lutte car les infections peuvent empecher les males de saillir.

TRaitement:
-isoler les malades
-bain d'eau salée
-compresses d'argile
désinfection locale

-antibiotiques injestion immédiate de 2 a 3 ml de spiramycine ou de pénicilline pendant 5 jours, directement dans le pied, par l'arriere et entre les doigts (utiliser une aiguille fine:15/10), associée a un traitement local comme des compresses d'argile.
Dès que l'abces creve la douleur diminue largement mais il faut continuer le traitement a la penicilline sinon il y a récidive.
-traitement avec des sulfamines des anti infectieux ou des produits spécifiques.

Le mal blanc ou fourchet:
Maladie bacterienne contagieuse qui non soignée entraine l'apparition du "gros pied" ou pietin.
Symptome:
-il se forme une forte inflammation entre les onglons
-une pustule blanche -provenant de toxines produites par les chevres a la suite d'une absorption d'herbe chargée en nitrate -sort de l'espace interdigité.
-l'animal souffre beaucoup
-la pustule eclate -il y apparition de pus blanc-la maladie gagne en profondeur, entame les tissus.

Les sujets atteints sont souvent les chevreaux qui tetent leur mere.

Contamination:
-les periodes les plus propices au develeppement de cette maladie sont les jours froids du printemps: la pousse de l'herbe ralentit -celle ci se concentre en nitrates et va etre consommée par les chevres- des toxines vont se former et vont etre diffusées dans le sang jusqu'aux mamelles puis aux chevreaux.
-les chevreaux produisent egalement des toxines.

TRaitement:
-aérosols désinfectants ou
-2 ou plusieurs passages au pédiluve avec une solution de formol a 10 %
-introduire les animaux apres passage au pédiluve dans un endroit sec.
-pour les sujets les plus atteints :antibiotiques ou sulfamides.

Le pietin:

C'est une maladie d'élevage. Le piétin apparaît quand les onglons ne sont pas taillés.
Il est aussi le résultat de la progressions de petites infections mal soignées au départ
(abcès, gros pied, fourchet). C'est une maladie infectieuse très contagieuse.
Il est du à 2 bactéries: Fusobacterium Necrophorum et Bacteroïdes Nodosus.
Le premier germe est pratiquement toujours présents dans le tube digestif. Il est très
résistant en milieu extérieur et est responsable du début de l'infection.
Le deuxième germe est plus fragile. Il ne peut vivre plus de 3 semaines dans le
milieu extérieur (10 à 140 jours en moyenne), pas plus qu'il ne peut se multiplier
dans le sol. En revanche, il peut vivre longtemps dans la corne malade à l'abri de
l'air.
Il stimule l'action du premier germe, et induisent ensemble des lésions.
Symptômes: * nécrose et pourriture de l'intérieur de l'onglon
* suite à un échauffement interdigité, la corne se coupe et se décolle à
l'arrière du sabot.
* boiteries plus ou moins intenses liées à une douleur aiguë au niveau
des onglons d'un ou plusieurs membres.
* odeur nauséabonde
* à terme, cela aboutit à un décollement et à la chute de la corne de
l'onglon.
Sujets atteints: Tous
Contamination: les porteurs du piétin sont:
* les moutons ou chèvres: malades, porteurs chroniques aux onglons
déformés, porteurs précoces atteints de macérations interdigitées.
* les bovins qui pâturent avec les chèvres peuvent constituer un
réservoir de la maladie.
Ces animaux transmettent alors des matières virulentes (exsudat, matières purulentes,
matières fécales).
Facteurs favorisants: La diffusion est étroitement liée à:
* l'environnement climatique
* des techniques et soins d'élevage insuffisants
* aux facteurs nutritionnels
1 - L'environnement climatique:
Est favorable au piétin:
- un climat humide et doux (température > 10 ° C) car les germes résistent mieux sur
les pâturages.
Ex: printemps et automne
- les sols et pâturages humides, boueux, collants et mal drainés. Cela favorise
l'apparition de lésions de macérations de la peau interdigitée qui constituent une
porte d'entrée pour les germes qui se trouvent dans les pâturages, les litières et le
fumier.
2 - Les techniques d'élevage et de soins insuffisants:
Est favorable au piétin:
- l'absence de parage soigneux et réguliers de la corne, dans les cas où l'usure de la
corne n'est pas assurée par la marche.
La mauvaise croissance de la corne fait que le bord latéral externe de la paroi se
replie sous la sole et emprisonne de la terre et du fumier, ce qui provoque un
ramollissement permanent de la couche cornée entraînant l'infection profonde des
tissus kératogènes.
- les densités par m² trop élevées dans la chèvrerie, les litières mal entretenues
(profondes et spongieuses) et ce même l'hiver.
- tout traumatisme occasionnel de la corne ou de l'espace interdigité (cailloux
tranchants...) permet l'inoculation des agents bactériens.
3 - Les facteurs nutritionnels:
La production régulière d'une corne de bonne qualité et l'intégrité cutanée ne sont
garanties que si l'ensemble des apports alimentaires, vitaminiques, acides aminés
soufrés (Méthionine et Cystine) et zinc couvrent les besoins de l'animal.
Traitement:
* mesures médicales:
a - renforcer la résistance du pied avant toute chose:
augmenter la ration de zinc:
- administrer une solution de sulfate de zinc (0.5 g / animal / jour) à
mélanger dans l'aliment ou à injecter dans la bouche. Ex: Prolontex zinc
ou - mettre en permanence une pierre à lécher spéciale à haute teneur en
zinc (3 %). Ex: salins du midi
b - lutter contre les germes responsables:
Des soins locaux sont indispensables:
- parage complet du pied et élimination de la corne de mauvaise
qualité et isolement les animaux atteints.
Pris à temps, il suffit de couper les tissus atteints jusqu'à la partie saine. Bien dégager
l'arrière du sabot.
Si l'infection s'est propagée, il faut décoller et couper la corne extérieure. Tailler la
pointe du pied jusqu'à l'artère que l'on voit transparente.
Si l'artère est nécrosée, il faut enlever à l'aide d'un coupe onglon ou d'un couteau à
lame courbée, toutes les parties nécrosées, la chair morte et les débris de corne
décollés. Mettre les plaies à vif (risque de saignements sans danger pour l'animal).
Ne pas hésiter à retirer les parties abîmées - la corne et les tissus repoussent très vite.
La fiche "Nouvel Almanach des Campagnes" mise en annexe peut vous aider à tailler
les onglons.
- après le parage, passage collectif au pédiluve (au moins 2 bacs):
BAC (1) DE NETTOYAGE:
Solution d'Ammonium quaternaire
BAC (2) DE TRAITEMENT:
Solution de formol 5 ou 10 % (passage rapide)
à 1 / 1 000 ou
solution de sulfate de cuivre à 5 % (5 kg / 100 L)
ou
Solution de sulfate de zinc à 10 % (non colorant)
Pour les animaux les plus atteints, appliquer en complément une pommade caustique
(ex: Saindoux et sulfate de cuivre) et cicatrisante. Renouveler le pansement tous les 3
jours (chatterton conseillé).
Il existe aussi des produits à propriétés antiseptiques ou anti-infectieuses en aérosols
nébuliseurs.
Les animaux doivent s'égoutter sur un sol dur, propre et sec.
* mesures sanitaires:
- si les onglons ne s'usent pas naturellement sur sols pierreux, parer
systématiquement et régulièrement les onglons:
1 à 2 fois par an si troupeau peu infecté
3 à 4 fois par an si troupeau très infecté
- passer régulièrement les animaux au pédiluve:
1 fois tous les 15 jours en saison humide
1 fois par mois en saison sèche.
- renouveler les litières et épandre du superphosphate de chaux (100 à
200 g / m²) 2 à 3 fois par mois assurant ainsi une hygiène correcte.
- veiller à apporter régulièrement du zinc dans l'alimentation sous
forme de pierre à lécher (cela semblerait très efficace pour faire disparaître le piétin).
Pour les élevages à risque, l'ensemble de ces interventions sont obligatoires.
* possibilité de vaccination:
Il existe des possibilités de vaccination pour réduire le piétin. Il s'agit de mesures
préventives et non curatives.
Toutefois ces vaccins ne seront efficaces et joueront leur rôle préventif qu'à partir du
moment où le nombre d'animaux atteints aura diminué par la mise en place des
mesures classiques (sanitaires et médicales). Ex: Footvax / Imoristellan (un peu
moins efficace)
Attention: Footvax est très efficace même en curatif mais peut traumatiser les
animaux. Il est donc nécessaire de bien surveiller leur réaction. Footvax ne doit
jamais être utilisé sur des animaux en lactation car arrête la montée de lait. Il est
obligatoire de changer d'aiguille à chaque animal.
Pour plus de conseils, consultez votre vétérinaire.
L'éradication du piétin dans l'élevage exige un effort et une vigilance constante de
l'éleveur.
Les outils nécessaires pour faciliter le travail:
- canne de berger ou crochet pour faciliter la prise
- un couloir de triage
- couteau / coupe onglon
- un local de contention si le troupeau est très atteint
- un pédiluve en plusieurs parties:
BAC DE DESINFECTION
BAC DE TRAITEMENT
ZONE DURE DE
STOCKAGE
- produits de traitement: formol / sulfate de cuivre (ex: liqueur de Villate) /
sulfate de zinc.
Un bon chien de berger peut aider à attraper une chèvre!
Pour tous ceux qui souffrent du dos en taillant les onglons, il existe des appareils
spéciaux: VIR - OVIN / VIR-CAPRIN qui retourne l'animal pour vous.
Cf. annexe 2: "Bulletin de Alliance Pastorale - Juillet -Août 1990 / Peut-on guérir un
troupeau du piétin?"
Les caprins sont toutefois moins sensibles au piétin que les ovins. En parant
correctement et régulièrement vos animaux, vous devriez éviter tous problèmes de
pieds.




21/07/2008
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres