cosima

cosima

les races secondaires



les races secondaires:


   


    La chèvre grisonne à raies:
    La cgèvre grisonne à raies est tres résistante et a un fort tempérament.
       la morphologie:
          Cette est de couleur anthracite à noire, avec des raies blanches à la tete, aux membres et à la queue. Les boucs ont une hauteur au garot de 75cm à 85cm et un poids moyen de 65kg. Les femelles mesures 70cm à 80cm et ont un poids moyen de 45kg.



 

   La chèvre noire de la Varzasca (Nera Varzasca):
    La chèvre noire de la Varzasca est une race de forte constitution, bonne grimpeuse, habituée à des conditions climatiques extremes. Elle peut vivre à tres haute altitude et par de tres basses températures. Elle est tres indipendante et ne passe que tres peu de temps à l'etables en hiver. Dès le debut du printemps jusqu'au debut de l'hiver elle recherche sa pature en toute liberté dans les prairies.
       la morphologie:
          La chèvre noire de la Varzasca est une race locale à cornes, bien musclée. La plupart du temps totalement recouverte de poils court noirs. Les boucs ont une hauteur de 80cm à 90cm au garot et un poids moyen de 70kg. Les femelles mesurent  de 75cm et 85cm et ont un poids moyend de 50kg.



  
    La chèvre de Rove (capra ircus):
    La chèvre du Rove est originaire de la Bouche du Rhone. Elle fait partie des races dite "a petit effectif". Elle est principalement utilisée pour défricher ou entretenir des zones inaccessibles devant etre nettoyées contre les incendies. En ce qui conserne la présence de cette chèvre dans le massif du rove deux hyyypothèses sont possibles. Cette chèvre aillant comme lointaine origine la mésopotamie, l'Anatolie et bien sur la Grece, elle aurait été importée par les phéniceins à bord d'un vaisseau qui aurait coulé le long du littoral rovenien. Une grande partie de ces chèvres auraient gagnées la rive à la nage pour etre ensuite domestiquées par les bergers du rove. Pour la deuxieme hyypothèse, les chèvres du rove sraient arrivées par voie maritime au port de marseille par les phéniciens et récupérées par les bergers du rove grace au troc.
       la morphologie:
         La chèvre du Rove sont caractérisées par un corps massif et des membres vigoureux, leurs oreilles sont longues et tombantes. Le poil est court et doux, la robe la plus répendue est de couleur rouge ou noire. Cependant il y a aussi des "blaù" (grise cendée), des "cardalines" ou "caillette"(rouges moucheté de blanc), des "sardines" (rouge melé de gris), des "boucabelles" (noire avec feu aux oreilles, sous les yeux, le museau et l'extrémité des pattes, les "tchaisses" (noire devant, rouge derirere) et "vaille" ceinture de poils blancs autour de la taille et d'autres combinaisons possibles.Chez lzq males comme chez les femelles les cornes sont tres développées et torsadées. Cette chèvre est réputée pour avoir une tres bonne orientation. Quelques animaux de cette race possèdent un sinus biflexe, contenat une glande interdigité en général aux anterieurs et principalement chez les males. La rusticité exceptionnelle des cet animal lui permet de vivre dans la neige comme de supporter les grandes secheresses de l'été. Elle etait d'ailleurs utilisée par les bergers pour mener les troupeaux de moutons lors des transhumances. Les bergers profitent egalement de son caractère tres maternel afin d'élever les agneaux orphelins . La femme pese ente 50kg et 60kg, pour le male entre 80kg et 90kg.


 Les cornes de certains boucs peuvent atteindre 1m20 d'envergure!



Chèvre du Rove :

Association de Défense des Caprins du Rove (ADCR)

Secrétariat : FRECAP, Maison de l'Elevage, Route de la Durance

04100 MANOSQUE

Tél : 04 94 04 12 18 (Me Heintz, La Verdière, Var)


    La kiko:
    Elevée pour sa viande.




les corses

L'origine de la chèvre Corse est encore mal connue ; on pense qu'elle a été introduite dans l'île lors des premières vagues de peuplements humains et qu'elle se rattache aux populations caprines traditionnelles du pourtour méditerranéen. Ce qui semble sûr, c'est que sa présence dans l'île, est très ancienne puisque les premiers vestiges osseux formellement identifiés datent du VIème millénaire av. J.C.


L'animal est de format moyen : autour de 45 kg et 63 cm de hauteur au garrot pour les femelles adultes. Les cornes (98% de la population) sont du type ibex, les oreilles, de taille normales, sont dressées. La barbiche est pratiquement présente sur tous les individus, alors que les pampilles ne concernent, en moyenne, que 60% des animaux.
Le poil est très long et la robe est extrêmement variée. Si la longueur du poil, la présence de barbiche et la tonicité des oreilles sont des caractères quasiment fixés dans la population caprine insulaire, celle-ci présente un polymorphisme remarquable pour ce qui concerne les patrons de coloration et la pigmentation du poil.


lien

lien


La Race lorraine

lien de l'association de la race lorraine

Reneene du roussillon

Roya- vesubie






27/02/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres